J'aime pas mes rêves chelous !

Publié le par Dunno

inception1

Je sais je vous ai manqué ! J'ai pas écrit depuis un mois mais j'ai une très bonne raison (genre j'ai une vie, quoi) et je vous en parlerai pas parce que je dois respecter mon image de connasse ! (Backindagame, bi-atch!!!)

Anyway, ces derniers temps, tous les matins je me réveille et je me dis "putain, mais j'ai vraiment des trucs chelous qui se passent dans ma tête !". On dit que les rêves sont des images, des révélations de notre subconscient. J'aimerais bien connaître qui est le taré qui a pondu cette théorie pour expliquer l'inexplicable (ah oui, c'est Freud, il me semble). J'ai quand même déja rêvé qu'une fois j'étais un mec (oui), en taule, amoureux de mon co-détenu et c'était du grand n'importe quoi... Un mélange de Prison Break (que je ne regardais absolument pas en plus) et du film I love you Philip Morris (que je n'avais pas revu juste avant). En plus j'étais loin de ressembler à Ewan McGregor, ni à Jim Carrey et encore moins à regard-de-ouf dans Prison Break. J'aimerais bien savoir ce qu'il en dit Freud, de tout ça. Ou bien des rêves que j'ai fait cette semaine, qui sont bien gratinés. Allez je sais que vous trépignez d'impatience alors je vous raconte mes trois derniers rêves.

 

Alors oui, petit aparté, je me souviens assez souvent de mes rêves. Je sais pas pourquoi, beaucoup de gens autour de moi ne s'en souvienne jamais. Ca vient ptet de ma môman qui fait -tenez vous bien- des rêves prémonitoires (oui, je vous parlerai de mes origines vaudous une autre fois), mais j'ai toujours apporté beaucoup d'importance aux rêves et à leurs significations. C'est vrai que quand notre vie est sur le point de changer, on fait souvent le rêve qu'on va mourir, par exemple. C'est le seul truc que j'ai vraiment pu noter... le reste (les dents qui tombent, toussa) je sais pas. C'est ptet aussi parce que j'ai tendance à faire de la paralysie du sommeil dès que je dors n'importe comment. Genre, si je m'écoutais (et pouvais) je dormirai le jour et vivrai la nuit (oui, voilà, comme un vampire. Le premier qui parle de Twilight s'en prend une...). Et là, généralement, ça manque pas : pouf, paralysie du sommeil : grosso modo le cerveau se réveille avant le corps, résultat vous êtes complètement conscient enfermé dans un corps endormi, vous pouvez ni bouger, ni parler, ni ouvrir les yeux... rien. Oui, c'est flippant la première fois que ça arrive (la première fois, j'ai cru que j'avais cané dans mon sommeil), mais au fil du temps, je me suis habituée. Je panique moins, je me détends, mon cerveau se ré-endort et pouf, deux secondes après je suis entièrement réveillée.

 

C'est bizarre hin ? Et encore je vous ai pas parlé de mon apnée du sommeil...

Bref, je me souviens souvent de mes rêves et parfois j'aime bien les décoder, voir s'il y a un message caché, genre un message de l'au-delà... Un truc mystique, voila. Mais, bon, c'est encore de l'ordre du rêve. Autant des fois, c'est ultra simple, genre lié à un film que j'ai vu ou une conversation que j'ai eu dans la journée (genre je suis dans une baraque et un Alien est entrain de me chasser et je finis par me suicider... Normal, j'ai vu Prometheus...). Mais de temps en temps, j'ai des rêves O.V.N.I. et cette semaine, j'en ai eu trois.

 

Le premier : Je rentre chez moi avec une furieuse envie de purée de patates douces (à savoir que ça fait environ 3 mois que je me dis que je devrai en acheter et je le fais pas). Hop, je fais un détour par un supermarché... mais c'est pas le supermarché habituel car je dois traverser des rails de chemins de fer (n'importe quoi). En plus j'étais avec mon mec et on faisait les courses pour le soir. Je passe au rayon des purées et je vois une seule boite qui coute 56 euros ! (56 euros !!! Même dans mes rêves je pense à mes problèmes de thunes). Bref, j'abandonne l'idée et en deux secondes, je me retrouve au rayon chocolat. Et là, je deviens ouf. Je fais une orgie de chocolat, j'ouvre tous les paquets en mode morfale et je me gave de chocolat...  mais vraiment quoi, genre le monde s'est arrêté, c'est moi vs le chocolat, il faut que je les goute tous !!! Une fois la crise passée, je me dis que je vais quand même en acheter et je chope 5 tablettes et pouf je file en caisse. Quand j'y arrive, mon mec est déja entrain de régler, donc en bonne fille polie, je fais la queue (ptin, même dans mes rêves j'ai bonne conscience, c'est ouf) en me demandant s'il y avait des caméras dans le magasin. Je flippe de me faire arrêter pour vol, devant tout le monde, quand je vois une connasse qui me grille la priorité et s'avance vers une caisse alors que c'est mon tour (le truc qui me fout en l'air quoi). Naturellement, je fonce vers elle et je commence à l'embrouiller...

Là, je me réveille, il est 8 heures passées et je suis en retard au boulot !! Rêve de merde quoi... Non seulement je risque une gastro mais en plus je suis vénère... Irrécupérable, même en rêve !!

 

Second rêve : Assez court, je monte en voiture avec une nana qui un visage dessiné au crayon de papier (tout à fait normal, vous noterez au passage). Elle m'intrigue pasqu'elle me rappelle un de mes dessins. On roule (c'est pas moi qui conduit, j'ai toujours pas le permis) et là quelqu'un me dit "euh je crois qu'elle va pas bien ta copine !". Je me retourne et je vois sa tête, genre possédée par Satan, je comprends qu'elle va vomir. Au moment où elle a un haut-le-coeur, je panique et paf ! je me réveille. En sursaut et sonnée. Donc, en rêve aussi je suis émétophobe. Ca va, c'est cohérent.

 

Troisième rêve : Celui de la nuit dernière, donc. En fait, celui là je m'en souviens pas très bien. J'ai été impliquée dans un accident de voiture et mon visage a été écrasé. Jusqu'aux yeux j'étais normale, puis j'avais le nez, les joues et la bouche déchiquetés (façon zombie dans The Walking Dead maintenant que j'y pense). Bref, moral à zed, je voulais plus sortir de chez moi et j'attendais l'opération qui me rendrait mon visage (et pourtant je vous jure que je regarde pas Secret Story !!!!). Sauf qu'un pote à moi (que je connais dans la vraie vie, quand je dors pas quoi) me poussait à sortir et à voir du monde. Donc on est allée au Parc Astérix mais j'ai fait peur aux enfants (mouahahaha) et après, on est allé manger des spaghettis avec des amis à lui. Et puis je me suis réveillée. Encore un rêve chelou, le troisième en une semaine.

 

Donc voilà... Si quelqu'un parmi vous saurait décrypter tout ça, n'hésitez pas à me le faire savoir parce que vraiment ça m'intéresse. Episode à suivre... Reste à savoir si mon cerveau renferme certaines zones d'ombre où j'aurai des tendances psychopathes, un croisement entre Ted Bundy et Hannibal Lecter... Devrai-je me dénoncer à Sainte-Anne ou tout simplement assumer ma part de folie ? J'ai déja la réponse à cette question.

 

En tout cas, à l'époque où j'essayais d'en savoir plus sur les rêves et le sommeil, j'ai lu qu'on pouvait "programmer" ses rêves en pensant très fort à quelque chose qui nous ferait envie. Donc ce soir, c'est net je vais me coucher en répétant dans ma tête : "Ryan Gosling ! Tom Hardy ! Michael Fassbender ! Angelina Jolie ! Chris Hemsworth ! Tom Hiddleston..." Comme ça, je serais sûre de passer des nuits tranquilles...

 

Ou pas.

 

 


 

 

Et une petite blague qui m'a fait gondolé récemment : 

Ce sont deux curés qui vont au pipi-room ensemble. Le premier regarde le sexe de l'autre et lui dit :

- Didonc, t'as pas un peu grossi de la bite, toi ?

L'autre répond :

- Non, ca va, je rentre toujours dans du 12 ans.

(rires)

Commenter cet article

Sogirl 18/06/2012 09:16

J'ai peur...

Dunno 20/06/2012 20:20



de quoi donc ?